Revitalisation de la culture et de la langue / Guérison et réconciliation pour les communautés et les familles

Healing Regalia: Récupérer la dignité et l’identité

Le projet de Healing Regalia est une initiative du mouvement de réconciliation Syiyaya qui espère guérir le traumatisme intergénérationnel profond vécu par les survivants et les familles du pensionnat de St. Augustine. L’école a fonctionné à Sechelt, en Colombie-Britannique, entre 1905 et 1974.

Le projet a réuni les survivants et leurs familles pour s’engager dans un processus cérémoniel qui comprenait le tissage d’insignes pour les survivants, l’honneur de leur identité Shishalh, la restauration des noms ancestraux et la réalisation de travaux de guérison privés avec un guérisseur Salish de la Côte.

Le financement du Fonds de Réconciliation Autochtone a soutenu les efforts visant à rendre ce qui a été pris aux survivants et à leurs familles. Ɂakista xaxanak Garry Feschuk, ancien chef de la nation Shishalh et son épouse Pauline ont rendu visite à chaque survivant pour écouter leurs expériences. Quatre tisserands experts ont enseigné et aidé les participants à tisser des châles ou des écharpes en cèdre, des bandeaux et des chapeaux, pour les quelque 180 survivants de l’école. 

Marquant l’aboutissement du projet à l’automne 2023, les survivants ont été honorés lors d’une cérémonie de guérison et d’un festin à la Shishalh Longhouse, alors qu’ils se tenaient tous debout dans leurs insignes de Healing Regalia, récupéraient publiquement leurs noms ancestraux et recevaient un brossage cérémoniel avec du cèdre. 

Un mât totémique nouvellement sculpté sera également élevé et dédié aux survivants des 48 nations dont les enfants ont fréquenté l’école, renouvelant publiquement un engagement collectif envers la réconciliation, la justice, la décolonisation et la guérison.

L’impact de ce projet est profond, abordant le traumatisme intergénérationnel des survivants du pensionnat indien de St. Augustine, qui ont subi des abus, la suppression culturelle et la perte de pratiques, de traditions et d’identités vitales.

En savoir plus sur le Mouvement de Réconciliation Syiyaya

Syiyaya, qui signifie « famille et amis » dans she Shashishalhem, la langue du peuple Shishalh, est le nom donné à l’initiative locale dédiée à la promotion de la réconciliation entre les peuples Autochtones et non Autochtones dans les terres natales Shishalh sur la basse Sunshine Coast de la Colombie-Britannique. Fondé en 2018, le Mouvement cherche à créer des projets collaboratifs qui établissent des relations et un dialogue, en s’alignant sur les appels à l’action de la vérité et de la réconciliation.

Pour en savoir plus sur le travail du Mouvement de Réconciliation Syiyaya, visitez leur site Web à l’adresse https://syiyayareconciliation.ca/

Archidiocèse de Vancouver