Revitalisation de la culture et de la langue

Programme de langue algonquine au Ministère autochtone Kateri

Depuis plus de vingt ans, le Ministère autochtone Kateri d’Ottawa se fait l’avocat de la guérison, de la réconciliation et de la croissance spirituelle des communautés autochtones.

Le projet Kendaasawin du ministère est une réponse à deux questions distinctes mais liées : le besoin d’une guérison culturellement appropriée pour les individus autochtones et la nécessité d’actions qui reflètent l’engagement de l’Église envers les peuples autochtones.

Une nouveauté du projet Kendaasawin est le programme de formation aux langues indigènes d’une durée d’une semaine. Un professeur de langue partagera et enseignera la langue algonquine aux participants autochtones sur le territoire de Kateri. Afin de garantir l’inclusivité, tous les événements organisés sur place auront en parallèle une version en ligne, ce qui permettra à ceux qui ne peuvent pas se rendre sur place de participer à distance.

Une subvention du Fonds de Réconciliation avec les Autochtones (IRF) couvrira les honoraires du professeur de langue et du personnel, ainsi que l’entretien du terrain et des installations pendant la durée de l’événement.

Le Ministère autochtone Kateri a une riche histoire d’événements marquants, notamment des conférences de guérison, des messes mensuelles, des rassemblements avec repas-partage, des cercles de partage et des assemblées traditionnelles. Comme le dit le chef Wayne Mckenzie de la Première Nation de Timiskaming :
“La [première journée de retraite organisée par le Ministère Kateri] a été enveloppée d’un chaleureux élan autochtone d’amour qui a facilité le partage… Dans l’ensemble, le week-end a été un grand succès et devrait être diffusé auprès d’un plus grand nombre de personnes.”

Ministère autochtone Kateri d’Ottawa (présenté par l’Archidiocèse d’Ottawa-Cornwall)