Éducation et renforcement de la communauté

Soutien aux Aînés Autochtones à Wigwamen Terrace

Le début de la pandémie a eu des répercussions disproportionnées sur les résidents Autochtones âgés de Toronto, soulignant le besoin urgent d’accroître les services de soutien.

Les Aînés sont aux prises avec l’insécurité alimentaire, la perte graduelle de leur autonomie, l’isolement, les obstacles technologiques et les problèmes de santé mentale. Cette perte d’autonomie est particulièrement liée aux problèmes de santé liés à l’âge, à la mobilité réduite et aux complexités de la navigation dans la vie quotidienne d’aujourd’hui.

Wigwamen Incorporated, le plus ancien fournisseur de logements Autochtones vivant en milieu urbain de l’Ontario, s’attaque à ce problème crucial par l’entremise de son portefeuille de logements pour les familles et les personnes âgées à Toronto. Wigwamen Terrace, l’un des bâtiments de longue date de l’organisation, abrite 127 résidents, dont 95 % sont des Membres des Premières Nations, des Métis ou des Inuits.

Grâce au financement du Fonds de Réconciliation Autochtone (IRF), Wigwamen Incorporated est en mesure d’embaucher un agent principal de ressources et de soutien aux locataires (STRO). Ce rôle fournira un soutien aux locataires confrontés à des difficultés individuelles et collectives. La STRO facilitera également les liens entre les locataires et les organisations Autochtones qui offrent des cours de langue, des cérémonies culturelles et d’autres ateliers afin d’améliorer la qualité de vie et les liens culturels à Wigwamen Terrace.

Les racines de Wigwamen remontent à 1970, lorsque des membres intéressés se sont réunis au Centre d’Amitié Autochtone de Toronto pour répondre au besoin pressant de meilleurs logements pour les Autochtones de la ville. Au fil des années, l’organisme a élargi son portefeuille de logements pour les familles et les Aînés de Toronto, en lançant des projets de services de soutien non seulement pour les locataires de Wigwamen, mais aussi pour les Autochtones qui sont en situation d’itinérance ou qui sont logés de façon précaire et qui risquent de le devenir.

Archidiocèse de Toronto