Guérison et réconciliation pour les communautés et les familles

Isaksimagit Inuusirmi Katujjiqatigiit Embrace Life Council – Forfaits de soins de deuil

Les communautés du Nunavut sont aux prises avec un problème dévastateur : un taux disproportionnellement élevé de suicides. Ces communautés connaissent un cycle incessant de pertes, avec une tragédie familiale qui suit une autre. Ce traumatisme collectif incessant laisse de profondes cicatrices dans le cœur de nombreux résidents du Nunavut.

Dans les régions éloignées du Nord, l’accès au soutien peut être limité. L’Isaksimagit Inuusirmi Katujjiqatigiit Embrace Life Council (IIKELC) est une organisation à but non lucratif créée en 2004 qui développe et distribue des « forfaits de soins de deuil » pour offrir un soutien et une aide aux personnes et aux familles qui ont enduré un stress important dans la vie, comme le suicide. À l’heure actuelle, l’IIKELC travaille à l’assemblage de ces « forfaits de soins en cas de deuil » pour atteindre les familles de l’ensemble du territoire.

Le Fonds de Réconciliation Autochtone (IRF) reconnaît l’importance de cette entreprise et son potentiel d’avoir un impact positif sur la santé mentale et le bien-être des communautés du Nunavut. En plus du soutien financier pour la création de matériel à inclure dans les forfaits de soins, les fonds de l’IRF faciliteront l’élaboration, l’impression et la traduction de contenu pour des livres, des revues, des ressources de pleine conscience, des étiquettes et des signets. Le financement permettra d’assurer la prestation sécuritaire et en temps opportun des forfaits de soins aux communautés dans le besoin.

Il s’agit d’un effort pluriannuel complet. L’objectif de l’IIKELC est de continuer à fournir des forfaits de soins de deuil à au moins 100 familles chaque année au cours des cinq prochaines années. Ces forfaits sont soigneusement conçus pour offrir un sentiment de réconfort et de soutien, y compris des articles qui favorisent les auto-soins, le soulagement du stress, la relaxation et la guérison.

L’impact profond du deuil et du rétablissement s’étend bien au-delà des familles individuelles; elle touche des communautés entières. Elle peut entraîner un deuil et des traumatismes complexes, de l’épuisement professionnel, de la colère, de la dépression, des comportements autodestructeurs, une détérioration de la santé, la culpabilité des survivants, le désespoir, une augmentation des conflits, un sentiment d’insécurité et d’isolement. Compte tenu des ressources limitées dans de nombreuses communautés éloignées du Nord, l’accès à un soutien fiable et constant en ces temps difficiles peut produire des résultats positifs durables et systémiques.

IIKELC se présente comme une organisation à but non lucratif unique et essentielle, travaillant sans relâche pour mettre en évidence et reconstruire les structures de soutien en santé mentale pour les personnes et les familles aux prises avec des cas de suicide dans le Nord. Pour en savoir plus sur leur travail critique, veuillez visiter leur site Web.

En août 2023, l’Alliance canadienne pour la maladie mentale et la santé mentale a nommé Isaksimagit Inuusirmi Katujjiqatigiit « Meilleur Organisme Communautaire pour 2023 » pour être un champion de la santé mentale et fournir un excellent service public aux membres de la communauté.

Lire l’article

Diocèse de Churchill-Baie d’Hudson