Éducation et renforcement de la communauté / Revitalisation de la culture et de la langue

Apprendre et guérir avec des chevaux spirituels Ojibwés

La ferme Mādahòkì dans la ceinture verte d’Ottawa est la seule destination agrotouristique Autochtone et la seule ferme en activité au Canada. Il se consacre à la préservation de la culture et du patrimoine Autochtones au moyen de projets, de programmes de formation et d’événements culturels.

Dans le cadre d’un projet pilote visant à encourager les enseignements fondés sur la terre et la culture, l’équipe de la ferme Mādahòkì a mis au point une version novatrice et Autochtone de l’Apprentissage Assisté par les Equidés (EAL).

Nommé Mishdatim (cheval en Ojibwé), le programme favorise la guérison intérieure chez les enfants, les jeunes et les familles Autochtones grâce à des enseignements terrestres et à des interactions avec de rares chevaux Ojibwés, la seule race de cheval Autochtone connue au Canada.

Le financement du Fonds de Réconciliation Autochtone a appuyé le projet pilote de 7 semaines, permettant aux jeunes et aux familles Autochtones des organismes locaux de services sociaux Autochtones de participer. La subvention couvrait les soins, les aliments et les fournitures pour les chevaux spirituels Ojibwés, les salaires des travailleurs, des hôtes et des assistants, ainsi que les coûts du programme, y compris les repas pour les participants.

Le programme est conçu pour aider les participants Autochtones à établir des liens avec leur patrimoine et la terre grâce à la sagesse des chevaux. Le programme est basé sur les enseignements des sept grands-pères, inculquant de précieuses compétences terrestres tout en permettant aux chevaux d’enseigner aux participants l’honnêteté, la patience, la confiance et le respect. 

Le programme fait revivre l’importance culturelle des chevaux grâce à des enseignements oraux et à des histoires d’Aînés qui se souviennent d’avoir vécu avec les chevaux. Il s’agit également d’une ressource puissante pour la sensibilisation communautaire, afin d’éduquer les nombreux visiteurs canadiens et internationaux de la ferme sur la culture Autochtone, en favorisant la compréhension et une voie vers la réconciliation.

Avec le succès du projet pilote, des plans sont en cours pour inviter des groupes de touristes et des équipes d’entreprise à participer. Ils comprendront mieux l’histoire et la culture Autochtones et développeront des compétences essentielles comme le leadership, la communication et le travail d’équipe en travaillant avec des chevaux spirituels Ojibwés et en prenant soin de ceux-ci.

À propos de la ferme Mādahòkì et de l’EAL Mishdatim:

La ferme Mādahòkì, qui fait partie intégrante des expériences, des arts et de la culture Autochtones, a une longue histoire d’exécution réussie de projets, de programmes de formation et d’événements culturels Autochtones. 

Le programme EAL Mishdatim a été développé par Rhonda Snow, une défenseure de l’Esprit Poney, artiste et gardienne du savoir. Des leaders et des animateurs certifiés dirigent les ateliers, offerts dans un environnement culturellement sensible et sûr pour les participants.

Pour en savoir plus sur la ferme Mādahòkì et leur travail, visitez leur site Web à l’adresse https://madahoki.ca/

Archidiocèse d’Ottawa-Cornwall