Guérison et réconciliation pour les communautés et les familles

Programme de résilience Welamukotuk

La communauté de Welamukotuk (Première nation d’Oromocto) à Oromocto, au Nouveau-Brunswick, est confrontée à une augmentation des problèmes de santé mentale et de toxicomanie.

Les effets persistants de l’isolement post-pandémique, associés à la pauvreté et à des options de soutien limitées, ont intensifié ces défis pour les membres de la communauté.

Welamukotuk a mis en place des programmes de soutien conçus pour guider les participants à travers un voyage de guérison et de découverte de soi, favorisant la résilience collective et le bien-être individuel.

La phase initiale des programmes vise à rassembler les membres de la communauté et à créer un espace de soutien pour un dialogue ouvert. Les participants engageront des discussions sur la résilience, explorant ce qu’elle signifie pour eux en tant que communauté et au niveau personnel. En faisant entendre la voix des membres de la communauté, les programmes espèrent donner aux individus les moyens de s’approprier leur parcours de guérison.

Structuré autour des quatre quadrants des enseignements de la roue de médecine sacrée – spirituel, physique, émotionnel et mental – le programme proposera une série d’ateliers et d’opportunités de formation. Ces sessions seront élaborées et dispensées en tenant compte des spécificités culturelles, de manière à ce que les participants se sentent respectés et soutenus tout au long de leur participation.

Diocèse de Saint John

Le financement du Fonds de réconciliation autochtone (IRF) couvrira les dépenses telles que les honoraires des animateurs, les fournitures et le matériel pour les ateliers, ainsi qu’un programme de repas. En outre, des aînés et des gardiens du savoir seront engagés pour fournir des conseils et une sagesse enracinés dans les traditions culturelles.

L’espoir est qu’à l’issue du programme, les participants disposent des compétences, des objectifs et des réseaux de soutien nécessaires pour faciliter leur parcours de guérison. Les personnes responsabilisées auront la possibilité d’encadrer et d’éduquer les jeunes, ce qui favorisera les liens intergénérationnels et la résilience au sein de la communauté. En outre, les participants seront encouragés à jouer un rôle actif dans la planification et la coordination d’un événement antiraciste dans la ville d’Oromocto.

Grâce à ces initiatives communautaires, Welamukotuk cherche à s’attaquer aux causes profondes des problèmes de santé mentale et de toxicomanie, tout en favorisant une culture de guérison, de résilience et de soutien pour tous ses membres.