Guérison et réconciliation pour les communautés et les familles

Tāpākōmitowin – Rencontre estivale « Adopter comme un parent »

Les conséquences de la colonisation et du système des pensionnats continuent de se répercuter sur les communautés autochtones, entraînant la perte de la culture, de la langue et des connaissances parentales traditionnelles.

Les traumatismes intergénérationnels ont contribué aux cycles de toxicomanie, de violence et de suicide, laissant de nombreux parents indigènes accablés et des communautés fracturées.

À l’été 2024, iEmergence, une organisation à but non lucratif dédiée au développement communautaire holistique, organisera Tāpākōmitowin, un camp culturel familial. Le camp, qui tire son nom du mot cri signifiant « Adopter comme un parent », se tiendra sur le territoire du traité n° 6, au sud de Saskatoon (SK). Tāpākōmitowin sera un espace permettant aux familles indigènes de renouer avec leur culture et leurs traditions dans un environnement sûr et favorable. Le camp offrira des possibilités d’échanges intergénérationnels, d’éducation à la terre et d’expression de la vérité, sous la conduite d’anciens et de gardiens du savoir.

Les volontaires non autochtones sont invités à participer aux activités du camp et à découvrir la culture et l’histoire autochtones. Grâce à leur participation, les volontaires pourront mieux comprendre l’impact des pensionnats et l’importance de l’allié, tout en contribuant à la création d’espaces culturellement sûrs pour les populations indigènes.

Le financement du Fonds de réconciliation autochtone (IRF) permettra de couvrir les dépenses liées au camp, notamment la préparation du camp, les repas, les activités culturelles et linguistiques, les déplacements et les honoraires des aînés et des gardiens du savoir.

Tāpākōmitowin incarne la vision de la reconstruction de la communauté et du développement d’un sentiment d’appartenance parmi les familles et les individus indigènes. En ancrant le camp dans les façons indigènes de savoir, d’être et de faire, iEmergence favorisera l’estime de soi, la récupération culturelle et l’établissement de relations au sein des communautés. Grâce à l’échange d’enseignements et de pratiques traditionnels, Tāpākōmitowin espère revitaliser les valeurs d’amour, d’unité et d’interconnexion, non seulement au sein des familles, mais aussi dans l’ensemble de la communauté.

Archidiocèse de Regina